hâte-toi lentement

Mon avenir s’est tracé en apprenant ma maladie ;
Je prends donc la vie à bras le corps
en tentant de lutter contre ce qui est écrit ;
Ainsi,
Je me hâte lentement (Festina lente),
sans découragement !

Trop de sport, ça tue le corps

J'ai fait ce qu'on m'a dit, et depuis septembre je fais du sport à gogo. Gymnastique, marche nordique, fitball, tennis et petite randonnée tous les jours.

Aujourd'hui, des tendinites me freinent et me font comprendre une chose ; commencer le sport à 50 ans, c'est comme faire du vélo sans freins, on va vite, on a des nouvelles sensations mais on fini pas se faire en mal en tombant.

Alors, le conseil du jour : faites du sport avec modération si vous n'en avez pas fait auparavant, votre corps vous remerciera.

 

Posté par lentefestina à 19:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


ordonnance sport

                                                      

En 2016, une étude a montré que l'activité physique régulière diminuait de 34% le risque de survenue de la maladie de Parkinson. Depuis les années 2000, il est prouvé que le sport ralentit la dégénérescence des neurones dopaminergiques en stimulant naturellement la fabrication de dopamine.

D'autre part, les neurones atteints doivent rester sollicités, sinon ils meurent selon la règle du "Use it or loose it" (en français, "sert ou disparaît"). La sensibilité des récepteurs synaptiques est également améliorée par le sport, à notre propre dopamine et surtout à celle du traitement par L-Dopa.

Capture

et sutout 17% des cas surviennent avant 45 ans.

Le sport améliore la motricité 

La pratique du sport peut retarder les effets de la maladie ou en améliorer les symptômes comme les problèmes moteurs. Cette efficacité du sport sur le vieillissement des neurones permet de mieux se battre pour conserver des mouvements normaux grâce à des cures de rééducation intensive entretenues par une pratique régulière. Il faut lutter contre la triple flexion invalidante et caractéristique des parkinsoniens non traités : genoux fléchis, hanches fléchies et tronc penché en avant.

Un autre bénéfice du sport est d'entretenir la plasticité neuronale, c'est-à-dire la capacité du cerveau à s'adapter en trouvant des chemins alternatifs pour faire circuler l'influx nerveux. Il s'agit d'un système de substitution mais il fonctionne bien et permet de maintenir l'autonomie des patients.

 

2

 

L'ordonnance sportive

3

Posté par lentefestina à 18:12 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

Conserver ses neurones avec le sport

 26 février 2019

Quels sont les bénéfices du sport dans la maladie de Parkinson ?

Pratiquer une activité physique permet de ralentir le développement de la maladie de Parkinson, surtout lorsque celle-ci vient d'être diagnostiquée. Mais quelle activité choisir ? Le Dr Nicolas Barizien, médecin du sport, nous conseille et nous explique les bénéfices du sport.

 

Posté par lentefestina à 12:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Ce que la maladie nous fait perdre

 3 Février 201  

Capture                          Petit à petit, des facultés s'émoussent :

  • Ressentir la Soif 
  • Sens de l' odorat / Goût 
  • appétit 
  • syndrome du côlon irritable 
  • attraper un rhume / la grippe 
  • Contrôle de la température 
  • Sens de l' équilibre 
  • appréciation de la musique 
  • niveaux d' énergie 
  • ressenti du froid 
  • sens du but dans la vie 
  • Sens de Toucher du bout des doigts et des orteils (altéré ou douloureux) 
  • Hypersensibilité grâce aux pleurs 
  • incapacité de former et de maintenir des relations 
  • incapacité de soutenir le bonheur 
  • Désintérêt pour la lecture

Posté par lentefestina à 16:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

09 février 2019
Etirements des épaules

                    epaules

Posté par lentefestina à 14:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]